Vescovato, d’un siècle à l’autre

L’histoire de Vescovato nous est rapportée par l’écrivain corse Giovanni Della-Grossa, dans une chronique écrite au XVe siècle et s’achevant vers 1464. Les chroniqueurs vescovatais Marc’Antonio Ceccaldi et, à sa suite, Anton Pietro Filippini ont poursuivi d’un bon siècle ce premier récit.

750 ans plus tard

Là où la rivière commence à faire entendre son flot et où les grands arbres se frottent au ciel, on passe un joli pont pour surprendre un village bâti presque d’un seul bloc, composé de hautes demeures réunies.

Vescovato, rempart naturelLa caracolade de fines ruelles piquées de rochers, qui sépare les maisons, laisse découvrir une œuvre travaillée dans la matière brute, mariée à la nature qui l’entoure, en même temps qu’elle révèle la précaution des bâtisseurs d’en protéger l’approche.

Laissez-nous un commentaire

You have to agree to the comment policy.